Manifestations dépliables et altération de la signalétique

Cette résidence artistique entrant dans son troisième mois, le temps est venu de jeter bas les masques et d’entreprendre à visage découvert notre véritable mission tenue secrète jusqu’alors : la reconquête du bassin minier. Première étape : l’organisation de manifestations de rue sur des sujets tabous. Quoi de plus difficile à dire en effet que … Lire la suite Manifestations dépliables et altération de la signalétique

Regard d’une jeune sur le CLEA / Sidonie Hadoux

Pendant une semaine, Flore a rejoint l’équipe du 9-9bis pour y mener son stage d’observation de 3e. Pendant ce stage, elle a suivi les artistes du CLEA et la journaliste sur le terrain ! Cette semaine vous découvrirez à travers ses différents articles, le regard d’une jeune sur le CLEA. Pour mon premier jour de … Lire la suite Regard d’une jeune sur le CLEA / Sidonie Hadoux

Des concerts, des spectacles, des ateliers d’écriture, des récits et des stages !

Pendant leur résidence, les artistes du CLEA vous invitent près de chez vous ! L’occasion d’inviter les jeunes, les moins jeunes, les parents, les enfants, et tous les curieux à découvrir les jeux de mots de Martin Granger, les récits collectés par Theresa Amoon lors de ses voyages, et les sonorités venues du monde entier, … Lire la suite Des concerts, des spectacles, des ateliers d’écriture, des récits et des stages !

Les glyphes monstrueux de Pandore sont-ils à prendre au pied de la lettre ?

Ne vous y trompez pas, ce titre est légèrement mensonger : comme le précédent, il mélange allègrement les recherches de plusieurs établissements. Mais tous, in fine, ressortissent à la thématique du « difficile à dire ». Avant de rentrer dans le vif du sujet, quelques images de mes errances sur le site du 9-9 bis (et dans … Lire la suite Les glyphes monstrueux de Pandore sont-ils à prendre au pied de la lettre ?

Mélangeons les racines de la police pour l’amour du monstre volcanique !

Cher journal, cette résidence semble portée par des vents favorables. J’ai rencontré ce jeudi 13 décembre mes premiers indigènes, en la personne de Ahmed, Maryam, Chloé, Clément, David, Emma D., Élisa, Emma L., Ghalem, Kathleen, Killian, Léna, Lilly, Loni, Lucas, Maéline, Mathys, Nathan, Nayla, Nébia, Noah, Timéo. Sans oublier Patricia, leur institutrice de CE2. Et … Lire la suite Mélangeons les racines de la police pour l’amour du monstre volcanique !

Ce samedi, temps fort à Aquaterra avec Delphine Deshayes !

  FLYER_EXPOSITION_CLEA_20172018 Pendant quatre mois, Delphine Deshayes a travaillé avec les collèges Jean-Jacques Rousseau, Léonard de Vinci et le lycée Diderot de Carvin, l’école Paul Sion et les enfants du centre multi-accueil de Courcelles-Lès-Lens, les collèges François Rabelais, Gérard Philipe, et le lycée Fernand Darchicourt d’Hénin-Beaumont, l’école Pantigny de Libercourt, l’école Danièle Casanova de Montigny-en-Gohelle … Lire la suite Ce samedi, temps fort à Aquaterra avec Delphine Deshayes !

L’exposition « Sensibles Territoires » à découvrir samedi à Aquaterra !

Delphine s’est intéressée tout au long de son parcours aux risques liés au progrès industriel. Le travail qu’elle a mené sur les qualités de l’air près de Dunkerque est révélateur de sa démarche qui questionne les traces et évolutions environnementales. A partir des témoignages, des lieux, des matériaux, des fonds d’archives, des captations vidéo, Delphine … Lire la suite L’exposition « Sensibles Territoires » à découvrir samedi à Aquaterra !

Chaque homme est mon frère – vendredi 5 mai à Montigny-en-Gohelle

« Chaque homme est mon frère. Qu’il soit homme ou femme, adulte ou enfant, juif, chrétien ou athée, il est mon frère. » Nous sommes en 1943 dans un camp de concentration. De jeunes déportés de 14 ans y ont inventé une République autonome imaginaire « Skid » : ils font œuvre de citoyenneté pour lutter contre le rejet de … Lire la suite Chaque homme est mon frère – vendredi 5 mai à Montigny-en-Gohelle

« Bienvenue à Hénin-Beaumont »

Ils sont 30 et depuis quatre mois ils ont écrit une pièce, peint et ont appris à porter cette pièce sur scène. Ils n’ont qu’entre 11 et 18 ans et viennent pour certains du Tchad, d’Albanie, du Bangladesh, de Bulgarie, d’Angola, d’Algérie et d’Espagne. Ils sont arrivés à Hénin-Beaumont, dans la classe d’Unité Pédagogique pour … Lire la suite « Bienvenue à Hénin-Beaumont »