Retour sur – Etrange miroir

La crise sanitaire n’a pas empêché le CLEA Hénin-Carvin de conclure de belles rencontres qu’il avait initié ! Les artistes du CLEA ont su faire face au confinement et finaliser certains projets entamés avec les partenaires et enseignants, permettant à leurs gestes artistiques de voir le jour. Nous tenons à remercier les partenaires du CLEA, les enseignants et éducateurs, ainsi que les artistes pour leur collaboration et leur patience pendant cette période inédite !

Aujourd’hui, lumière sur Etrange miroir et leurs projets sonores que nous vous proposons d’écouter en ligne !

Etrange miroir, collectif de création sonore, vidéo et documentaire originaire de Nantes, a vécu sur le territoire du 18 novembre 2019 au 10 avril 2020. Raphaël Rialland, Valentine Chevalier et Marie Arlais, curieux de découvrir le Bassin minier, ont souhaité l’explorer à travers le regard des femmes de notre territoire. Leur résidence a été marquée par des découvertes, des rencontres, et ils ont entraînés dans leur sillage les élèves de l’agglomération.

C’était comment quand tu avais 15 ans ?

Ce geste artistique ambitieux a vu le jour au Lycée Darchicourt, avec la complicité de Madame Zymny (professeure documentaliste). Les élèves de seconde ont été invités à réaliser dix portraits sonores de femmes à quinze ans, sur trois générations. En récoltant ces témoignages, les élèves ont pu questionner le passé, en interviewant des femmes de leur entourage. A quoi ressemblait la vie et les rêves de ces femmes lorsqu’elles avaient 15 ans ?

Merci aux grand-mères et aux mamans d’avoir joué le jeu ! Et bravo à Alexis, Andrea, Assil, Carla, Clara, Clara, Chloé, Clelia, Djoey, Faycal, Guillaume, Ilyana, Julien, Lisa, Pauline, Pierre, Clémence, Gabriel Joshua, Lea, Lilou, Lolita, Maelyne, Maeva, Manon, Maxence, Maxime, Naoufal, Noémie, Nolwen, Salvina, Tom, Witwisit, Zélie pour la réalisation. 

Martha & les oiseaux

Ce film est le fruit d’un geste artistique mené à l’école Paul Sion de Courcelles-lès-Lens. A l’origine, il devait être diffusé à l’intérieur de l’école afin de proposer une déambulation sonore et visuelle aux visiteurs. Ce projet a pu voir le jour grâce à la motivation de l’enseignant Monsieur Migowski, et grâce à la complicité des ateliers musique menés par Florentin Peignat (musicien intervenant au 9-9bis), d’ILTV pour l’aide à la prise de son, du Centre Historique Minier de Lewarde pour l’accès aux archives. Etrange miroir nous offre ici un témoignage émouvant et un hommage aux femmes du Bassin Minier ! A découvrir, savourer et partager !

Le bois me chuchote à l’oreille

Ce premier geste artistique est né au Collège Jean de Saint-Aubert de Libercourt, dans la classe de Madame Delourme et avec la complicité de Madame Caudron (professeure documentaliste). Les élèves de 5e ont été amenés dans les bois voisins pour écouter les bruits de la forêt et imaginer le dialogue entre les différents éléments de la nature. En gardant pour fil conducteur le thème de la nuit, les élèves ont mis en scène trois chouettes singulières, que nous vous invitons à découvrir en cliquant ici !

Merci à Madame Delourme et Madame Caudron pour l’invitation et l’accompagnement, ainsi qu’à Aquaterra pour la visite dans les bois, et bravo à Ida, Adam, Margaux ,Maëlys, Mathilde, Ethan, Mathis, Steven, Matheo, Maïlane, Lucas, Tom, Farah, Ewan, Bilal, Léa, Ema, Imène, Kayllia, Tom, Mathéo, Timothey, Shaïma et Louis.

L’Etrange bus de nuit

A l’origine, la restitution des gestes artistiques menés dans le cadre du CLEA par Etrange miroir devait prendre la forme de l’Etrange bus de nuit, avec 6 voyages prévus les 28 mars et 04 avril 2020 (annulation due au contexte sanitaire). Ce bus, équipé de vidéoprojecteurs, invite les noctambules à vivre le temps d’un trajet un voyage dans le temps. À son passage, les murs de la ville deviennent des écrans de cinéma. La perception d’un trajet quotidien est réenchantée par les vibrations d’un passé qui reprend vie de manière éphémère et poétique.

Pour ce nouveau parcours, créé sur mesure dans le cadre du CLEA, Étrange Miroir a choisi de s’intéresser au regard des femmes d’hier et d’aujourd’hui, au matrimoine. Cette réflexion est développée au cours de nombreuses heures d’ateliers menés avec des jeunes sur le territoire, qui sont à la fois acteurs et médiateurs de cette enquête.

L’Etrange bus de nuit sera reproposé au 9-9bis lors de la prochaine saison. Suivez l’actualité d’Etrange miroir, du 9-9bis ou renseignez-vous sur ce blog pour vous tenir au courant des futurs départs !

Remerciements

Merci aux professeurs et partenaires motivés qui ont permis à ces projets de voir le jour, à tous les élèves ayant découvert le travail d’écriture, de prise de son, de montage, de réalisation auprès des artistes… Et notamment à l’école Bruno de Dourges, l’école Ferry de Noyelles-Godault, au Service d’Accueil de Jour de la Maison d’Enfants Assermines à Oignies ! Mais aussi à Aquaterra et ILTV pour leurs conseils, le Centre Historique Minier de Lewarde, Radio Scarpe Sensée et l’Association Archipop pour leur aide sur la recherche d’archives et d’images, les médiathèques de Courrières et Noyelles-Godault et la Compagnie Franche Connexion pour leur accueil ! Etrange miroir a su mettre un coup de projecteur inédit sur l’histoire du Bassin minier en mettant en avant le matrimoine.

A très vite pour découvrir ce travail à bord de l’Etrange bus de nuit !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s