Les origines par les gestes

J’ai rencontré Caroline Fromont, professeur d’histoire-géographie pour les 2ndes option arts et patrimoine et Sandrine Béraut, professeur d’histoire-géographie pour les 1ères L3, au Lycée Darchicourt d’Hénin-Beaumont.

Elles souhaitaient travailler sur les origines des élèves, en particulier Sandrine Béraut, qui sollicitait également Claire Audhuy en écriture, pour son projet « Je / Jeux me souviens… que nous vivons ensemble ».

Ce thème m’intéressait, et je leur ai proposé comme angle d’approche le lien entre les folklores des pays d’origine des élèves et la danse contemporaine.

Lors de la première séance, j’ai présenté cette thématique, extraits vidéos à l’appui, en m’appuyant sur le Théma que j’avais rédigé pour le site Numeridanse :

http://www.numeridanse.tv/fr/thematiques/272_folkores-dites-vous

Nous avons expérimenté ensemble ce que serait un geste par rapport à un mouvement : intention, expression, communication… Et nous avons parlé aussi de l’importance du groupe et de sa cohésion dans les danses traditionnelles.

J’ai proposé aux élèves un questionnaire pour les lancer ensuite dans la pratique :

Est-ce que j’ai appris des danses ? Lesquelles ? Qui me les a apprises ? Quel style de danse a ma préférence ? Est-ce que j’ai déjà assisté à une (des) danse (s) traditionnelle (s) ? Laquelle (lesquelles) ? Dans quelles circonstances ? Qu’est-ce qui m’a le plus marqué (e) dans cette expérience ? Si je devais imaginer une danse de groupe, dans quelle situation (spatiale) est-ce que celle-ci débuterait ? Et finirait ? Est-ce que j’ai déjà voyagé ? A quel endroit ? Qu’est-ce qui m’a impressionné(e) ? Si je devais choisir un (plusieurs) geste (s) qui symboliserait (ent) mon (mes) origines, lequel (lesquels) est-ce que ce serait ?

Nous nous sommes ensuite mis à l’oeuvre, et les élèves ont cherché et choisi, par groupes d’origine commune, un geste qui symboliserait cette origine.

En associant les différents gestes entre eux cela a permis d’élaborer une phrase gestuelle, qui a ensuite été rythmée, et a donné lieu à des unissons et des canons.

programme - Chaque Homme est mon frère - 5.05.17 Montigny-en-Gohelle2Programme de la journée Chaque homme est mon frère

Cette phrase gestuelle a pris place à l’intérieur des trois restitutions de « D’où on vient » de Claire Audhuy le 5 mai à l’Ecole Buissonnière de Montigny-en-Gohelle.

                    Restitution à l’Ecole Buissonnière. Crédit photo : Baptiste Cogitore

Pour lire l’article d’Alice Zymny, professeur documentaliste, qui a suivi de près tout le déroulé de ce projet, sur le blog du Lycée Darchicourt :

Travail de mémoires

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s