Humus – paroles d’élèves

Le 9 mars 2017, les élèves de CM1-CM2 de l’école Sion de Courcelles-lès-lens sont venus voir le spectacle « Humus » au Centre Culturel Henri Matisse de Noyelles-Godault, avec leur professeur Mme Parent.

Depuis janvier ils pratiquaient la danse dans le cadre du projet de « cartes postales dansées ».

Voici ce que certains d’entre eux ont écrit après le spectacle :

« Grâce à ce spectacle j’ai eu plein d’imagination. Mes pensées débordaient et j’ai plein d’exemples comme : au début j’ai cru que Sarah Nouveau n’était pas encore sur scène. Je croyais que c’était de l’air. Aussi quand le drap revenait sur elle, j’ai cru qu’elle était déguisée en mort vivant ou en momie. Ce spectacle me racontait une histoire un peu comme une petite fille qui grandissait. J’ai pensé aussi que le spectacle devenait de plus en plus passionnant à voir. » (Maëva)

« Je me croyais dans l’espace ! » (Manon)

« J’ai imaginé qu’un jour elle se réveillait sous un drap et essayait de sortir, quand elle a réussi elle ne savait pas où elle se trouvait donc elle a exploré les environs. Elle découvrait une boule de papier dans sa bouche ; quand elle l’a fait tomber, elle a eu peur. Elle croyait que c’était un oeuf extraterrestre et elle découvrait qu’elle avait le pouvoir de faire bouger les choses sur les écrans. J’ai ressenti de la peur et de la tristesse. » (Ismaël)

« Quand les empreintes de Sarah étaient affichées à l’écran, cela me faisait repenser à une séance que nous avions fait avec elle, qu’il fallait faire une marche déterminée et en même temps coller les parties de son corps au sol comme si on avait de la peinture sur les coudes, les pieds, les mains… » (Lilian)

« J’ai pensé que son drap s’était transformé en robe. On aurait dit que la petite boule était venue de l’espace pour voir Sarah et lui transmettre un message. Et puis quand elle a fait les dessins avec les zigzag, les droites… j’imaginais qu’elle avait des super-pouvoirs. Ensuite elle a fait des traces de pas avec ses mains et ses pieds. J’ai ressenti plutôt de l’étonnement. » (Océane)

Crédits photos : Aude-Marie Boudin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s